Fourgon-Pompe Tonne Camiva-incendie « C700 G71 » sur Citroën Type PY

Citroën

Véritable mastodonte des sapeurs-pompiers, le FPT Camiva-incendie « C700 G71 » reposant sur un châssis Citroën Type PY impose par son volume et sa capacité de chargement, ici orné du nom de la ville de Vaucouleurs.

24,90
- +
  • Miniature à l'échelle 1/43
  • Matières : métal et plastique injecté

Qualité certifiée
Paiement sécurisé
Expédition sous 24H

Description

Rassemblant sur un seul engin un équipage inférieur à celui du FIN, une tonne inférieure à celle du CCI ou du CCFL, mais une pompe puissante et un dispositif de premier secours permettant l’attaque immédiate d’un feu, le FPT est une autopompe de compromis raisonnable et efficace.

Tout droit sorti d’une nouvelle gamme de Citroën en 1965, le Fourgon-Pompe Tonne Camiva incendie « C700 G71 » sur Citroën Type PY reste un grand classique chez les sapeurs-pompiers.

La gamme comprend des modèles étagés en puissance et en gabarit, et pour les camions de plus de 10 t, les types 600, puis 700 que les sapeurs-pompiers vont utiliser en version essence.

La présence de la marque Citroën est tout à fait remarquable dans le parc des matériels des sapeurs-pompiers de la Meuse. Elle est non seulement marquante par le nombre mais aussi par la gamme des modèles en service autour des années 1970 et 1980 durant lesquelles le FTP Camiva C700 G71 était à Vaucouleurs.

À cette époque et après les CCI et FPT ainsi que l’unique CCF lourd équipés sur des Citroën 55 et 46, la marque Citroën est présente en Meuse avec la totalité de sa gamme. Outre les FPT sur type PY dont le premier a été acquis en 1968 pour le centre de secours de Ligny-en-Barrois, le SDIS de la Meuse a mis en service trois camions-citernes dont deux spéciaux : ils ont l’architecture de CCF lourds, avec une banquette extérieure et une motopompe de 500 l/min, mais leur camion porteur est un Citroën PY routier dont seul l’essieu arrière est moteur, sans autre qualité particulière de circulation hors route et encore moins de franchissement. Deux autres modèles Citroën ont été l’objet d’un plan pluriannuel d’équipement des centres de secours au début des années 1970 : il s’agit de fourgons d’incendie légers et de fourgons d’incendie (plus lourds) fournis par Gruau sur Citroën types HW et N. Les FI légers seront douze et les FI neuf, ce qui constitue des séries significatives. Ces deux fourgons, normalisés, sont issus de la réforme normative des engins, concrétisée de 1969 à 1971 sous l’égide de l’AFNOR. Sept autres types H sont utilisés en véhicule poste médical, camionnette tous usages et voiture de secours aux asphyxiés et blessés, dont un exemplaire sur Citroën C35 alors tout récent. Si tous ces Citroën sont des grands classiques du matériel d’incendie et de secours, la Meuse se distingue en matière de voitures de liaison et de commandement : en effet dans cette catégorie, les sapeurs-pompiers du département arment trois

Citroën BX et deux GS, voitures dont le moins qu’on puisse écrire est qu’elles n’ont été que très peu peintes en rouge « incendie » !

Objet de collection pour adulte.

Source : Collection Camions et Véhicules de Sapeurs-Pompiers Hachette Collections

caractéristiques techniques

  • Echelle : 1/43
  • Couleur : Rouge
  • Matière : Métal, zamac et plastique injecté
  • Marque : Citroën
  • Pays : France

Avis clients

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Ajouter un commentaire

En vous inscrivant, vous consentez à transmettre vos coordonnées à Hachette Collections (Responsable de traitement/ DPO 58 rue Jean Bleuzen 92170 Vanves) pour votre abonnement aux newsletters Les Introuvables Hachette Collections et de ses partenaires, si vous y avez consenti. Elles sont conservées pendant toute la durée de votre abonnement. Vous pouvez demander l’accès, la rectification, l’effacement, l’opposition, la portabilité ainsi que définir les directives post mortem de vos données auprès de : Hachette Collections – 59893 Lille Cedex 9 ou par email en cliquant ici. Vous pouvez adresser une réclamation à l’autorité de contrôle.

Pour en savoir plus, consulter notre Charte Données personnelles