Premier-secours léger Guinard-Incendie Citroën type N – Sapeurs-pompiers de Paris

Citroën

Le remplacement progressif des premiers secours (PS) Guinard-Hotchkiss torpédo à partir de 1966 par les PS aménagés sur Citroën Type N à cabine fermée signe la fin des PS agencés en torpédo, voiture découverte typique et emblématique du matériel d’incendie.

24,90
- +
  • Miniature à l'échelle 1/43
  • Matières : métal et plastique injecté
Expédition sous 24H
Qualité certifiée
Paiement sécurisé

Description

L’aventure a commencé en 1900 avec la mise en service par les sapeurs-pompiers de Paris des premiers PS électriques avec pompe et réserve d’eau. Ils étaient dans un premier temps destinés à assurer la sécurité incendie de l’Exposition universelle de 1900. Ils seront remplacés en 1913 par le mythique PS Delahaye, dont l’architecture sera reprise sans grand changement jusqu’aux derniers Guinard-Hotchkiss torpédo produits jusqu’en 1964 et définitivement reformés au début des années 1970.

Les établissements Pompes-Guinard livrent entre 1954 et 1964 une quarantaine de PS à carrosserie « torpédo » à six places et construits sur camion Hotchkiss au régiment des sapeurs-pompiers de Paris. Ils remplacent les PS torpédo Delahaye type 140-103 et type 92 à cinq places, dont certains sont encore en service à la fin de la guerre, et complètent les PS Laffly de divers modèles mis en service au régiment depuis 1938. Au début des années 1960, il devient difficile de trouver un châssis permettant au premier secours de conserver intégralement sa carrosserie torpédo. Guinard propose un semi-torpédo sur un châssis Hotchkiss PL 60 avec une cabine tôlée d’origine constructeur tout en gardant une carrosserie découverte à l’arrière. Ce véhicule ne va connaître qu’une faible diffusion, seuls quatorze exemplaires sont produits. Pour d’évidentes raisons économiques, les constructeurs de matériel d’incendie s’orientent vers la réalisation de PS qui, dans le meilleur des cas, ne représentent qu’une production d’une centaine d’unités par an, avec des cabines doubles de série à six places. Le premier exemplaire de cette nouvelle génération de PS est le PS léger réalisé par Guinard sur un châssis Citroën type N qui deviendra par la volonté de la norme le premier secours « léger » Guinard C 350 G 66. Avec ce PS de nouvelle génération, l’architecture traditionnelle des PS élaborée au début du XXe siècle fait place à un nouvel aménagement dont la principale caractéristique est l’emplacement de la pompe qui, du centre de véhicule, migre à l’arrière. D’autre part, une carrosserie à structure modulaire, conçue par Guinard, permet de configurer les aménagements en fonction des besoins des utilisateurs. Désormais, le PS ressemble aux autres fourgons !

Il est courant de donner des surnoms à des véhicules ou des objets de tous types dès lors qu’ils ont des formes remarquables. Dès son apparition, le Citroën type N, avec sa cabine aux formes très particulières, est surnommé « Belphégor », du nom d’un personnage d’un célèbre feuilleton télévisé, interprété par Juliette Greco, qui porte un masque qui rappelle les traits de cette cabine. Tous les véhicules Citroën équipés de cette cabine, des modèles N et PY sous la forme des séries 350, 450, 600, 700 et 800 pour ne citer que les plus utilisés, seront connus sous ce nom de Belphégor. La double cabine qui équipe les PS Citroën type N est due à Currus, carrossier habituel de Citroën.

Si Guinard fut le premier constructeur à présenter un PS sur châssis Citroën type N, le constructeur lyonnais Maheu-Labrosse propose à son tour un PS sur ce même châssis Citroën type N SP dont quelques exemplaires rejoignent la Brigade de sapeurs-pompiers de Paris.

À partir de 1971 et suite à la création de Camiva, né de la fusion de Berliet-Incendie et Guinard, les derniers PS identiques à leurs aînés, sur châssis Citroën 350 SP, sont livrés sous la marque Camiva.

Objet de collection pour adulte.

Source : Collection Camions et Véhicules de Sapeurs-Pompiers Hachette Collections

caractéristiques techniques

  • Echelle : 1/43
  • Couleur : Rouge
  • Matière : Métal, zamac et plastique injecté
  • Marque : Citroën
  • Pays : France

Avis clients

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Ajouter un commentaire

En vous inscrivant, vous consentez à transmettre vos coordonnées à Hachette Collections (Responsable de traitement/ DPO 58 rue Jean Bleuzen 92170 Vanves) pour votre abonnement aux newsletters Les Introuvables Hachette Collections et de ses partenaires, si vous y avez consenti. Elles sont conservées pendant toute la durée de votre abonnement. Vous pouvez demander l’accès, la rectification, l’effacement, l’opposition, la portabilité ainsi que définir les directives post mortem de vos données auprès de : Hachette Collections – 59893 Lille Cedex 9 ou par email en cliquant ici. Vous pouvez adresser une réclamation à l’autorité de contrôle.

Pour en savoir plus, consulter notre Charte Données personnelles